AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Neil Jordan

Aller en bas 
AuteurMessage
Erin

Erin

Messages : 3139
Date d'inscription : 31/05/2008

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyJeu 12 Juin - 22:04

J'ai très envie de vous présenter un de mes réalisateurs préférés

Avant de présenter ses films un par un, voici une petite présentation générale :

Neil Jordan
Neil Jordan 18892105

Citation :
Né le 25 Février 1950 à Sligo (Irlande)
Neil Jordan débute sa carrière loin des plateaux de cinéma. Créateur de l'Irish Writers' Co-operative en 1974, c'est en tant qu'écrivain que l'homme se révèle, avec notamment le recueil de nouvelles Night in Tunisia publié en 1976, qui reçoit le Guardian Fiction Prize. En 1981, Neil Jordan est engagé comme consultant créatif sur Excalibur que réalise John Boorman. Une rencontre qui change le cours de sa carrière. C'est en effet John Boorman qui produit Angel, sa première réalisation, en 1982. A l'affiche, déjà, le comédien Stephen Rea, fidèle collaborateur de Neil Jordan tout au long de sa carrière.

C'est en 1984 que le néo-metteur en scène se révèle au grand public avec La Compagnie des Loups, adaptation sombre et fantastique du Petit chaperon rouge, salué notamment par le Grand Prix du Festival d'Avoriaz. Deux ans plus tard, le thriller Mona Lisa installe définitivement Neil Jordan aux yeux de la critique. Le film, noir et romantique, vaut à son acteur principal Bob Hoskins le Prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes, le Golden Globe et le BAFTA du meilleur acteur.

Remarqué par Hollywood, Neil Jordan tente l'aventure américaine à la fin des années 80. Mais High spirits (1988) et Nous ne sommes pas des anges avec le duo Robert De Niro - Sean Penn (1989), deux comédies, ne convainquent pas réellement. A son retour en Irlande, Neil Jordan s'attaque à The Crying Game, sombre manipulation au sein de l'IRA qu'il écrit lui-même. Acclamé par de nombreux critiques, le film gagne l'Oscar du meilleur scénario original ainsi que cinq autres nominations (dont meilleur film et meilleur réalisateur) et de cumule les récompenses de fin d'année en 1992. Deux ans plus tard, Neil Jordan retrouve le fantastique en adaptant l'oeuvre d'Anne Rice dans Entretien avec un vampire où il dirige Tom Cruise et Brad Pitt avec deux nouvelles nominations aux Oscars à la clé.

En 1996, le cinéaste s'attache à l'Histoire de son pays natal dans la fresque Michael Collins consacrée au père de l'indépendance irlandaise et récompensée du Lion d'or du Festival de Venise, puis se consacre à Butcher Boy, adaptation du roman homonyme de l'écrivain Pat McCabe, qui lui vaut l'Ours d'argent du meilleur réalisateur au Festival de Berlin 1998. Changement de direction après le thriller Premonitions en 1999, avec le drame romantique La Fin d'une liaison tirée du roman de Graham Greene, puis avec L'Homme de la Riviera, actualisation de Bob le flambeur réalisé en 1955 par Jean-Pierre Melville, en 2003.

Début 2006 il revient avec Breakfast on Pluto, l'adaptation du roman de Pat McCabe. Ce film intimiste et personnel lui permet de tourner dans son Irlande natale et de revenir sur les traces de sa jeunesse, puisque l'histoire se déroule dans les années 70.

Merci ALLOCINE !

Ses films :

Ondine (Prochainement)

Me and my monster (Prochainement)

A vif (2007)

Breakfast on Pluto (2006)

L'Homme de la Riviera (2003)

La Fin d'une liaison (2000)

Not I (2000)

Premonitions (1999)

Butcher Boy (1998)

Michael Collins (1997)

Entretien avec un vampire (1994)

The Crying Game (1992)

L'Etrangere (1992)

Nous ne sommes pas des anges (1990)

High spirits (1988)

Mona Lisa (1986)

La Compagnie des loups (1984)

Angel (1982)

Lucrezia


Dernière édition par Erin le Jeu 12 Juin - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erin

Erin

Messages : 3139
Date d'inscription : 31/05/2008

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyJeu 12 Juin - 22:08

Aujourd'hui je vous présente

Breakfast on Pluto


De quoi ça parle ? Patrick "Kitten" Brady a quitté son Irlande natale en quête d'une nouvelle vie dans le tourbillon londonien des années 70.
En quête d'identité sexuelle, il devient travesti et côtoie le monde haut en couleur de la prostitution.
Au gré de ses errances et de ses rencontres, "Kitten" va rapidement se trouver mêlé à un complot de l'IRA visant la capitale britannique.

Les acteurs :

Patrick "Kitten" Brady .........Cillian Murphy
le Père Liam McIver........ Liam Neeson
Bertie le magicien ............Stephen Rea
John Joe Kennedy ...........Brendan Gleeson
Billy Hatchet .........Gavin Friday
Irwin.............. Laurence Kinlan
Eily Bergin ..................Eva Birthistle
Ma Braden ..................Ruth McCabe
Mr. Silky.............. String
L'agent de police Wallis ..............Ian Hart
Caroline Braden ..................Charlene McKenna
Peepers Egan ................Pat McCabe
Mosher ............Liam Cunningham

Secrets de Tournage :

Citation :
Un projet difficile à monter
Le film a été relativement difficile à financer. Le réalisateur a notamment pu compter sur le soutien de son producteur Alan Moloney, qui avait lancé en 2000 le projet Beckett on Film, visant à adapter 19 oeuvres dramatiques de Samuel Beckett, sur lequel Neil Jordan avait collaboré avec des cinéastes comme David Mamet ou Atom Egoyan. De con côté, le producteur Stephen Woolley travaille avec Neil Jordan depuis son premier film, Angel.

Du roman au film
Le livre de Pat McCabe paru en 1998 avait marqué le réalisateur Neil Jordan, qui y voyait des résonances très personnelles. Il explique que l'ouvrage lui offrait " la possibilité de faire un film dans la veine du Candide de Voltaire- un jeune homme innocent qui traverse la vie, persuadé que tout finira par s'arranger alors que ses diverses expériences devraient le convaincre du contraire. Tout au long de sa vie, il s'accroche à cette conviction qui est absurde. Pour moi, j'ai vu ce que l'histoire pouvait devenir, parce qu'elle était liée à beaucoup d'aspects de ma vie dans l'Irlande des années 70. C'est quelque chose de très spécifique, surtout à cause des références musicales qui ont permis à l'histoire de devenir une sorte de voyage à travers ces années-là: la musique, la mode et ses obsessions, le sentiment de ne pas être à sa place, les actes d'intolérance, la tension politique et la violence qui sous-tend tout cela."

Deuxième !
C'est la seconde fois que Neil Jordan adapte un livre de Pat McCabe après Butcher Boy, porté à l'écran en 1996.

Un jeune héros
Le jeune acteur Cillian Murphy s'est imposé comme une évidence pour le rôle principal, explique le réalisateur Neil Jordan:" Dès son premier essai, Cillian s'est vraiment imposé pour le rôle. J'ai écrit les autres rôles en pensant à des comédiens précis et ils se sont tous montrés très intéressés, Brendan Gleeson, Stephen Rea, Liam Neeson, Ian Hart..."

De Patrick à Kitten
La "transformation" de Patrick en Kitten a nécessité les efforts coordonnés des équipes de coiffure, de costumes et de maquillage. La maquilleuse Lynn Barber témoigne:"Cillian a un profil de mâchoire bien défini que nous avons estompé avec des ombres. Il fallait aussi qu'il se rase environ trois fois par jour et prenne bien soin de sa peau." Il fallait que Patrick ait un look à la fois androgyne, beau et innocent. Lynn poursuit:"Le personnage de Patrick est fasciné par les vêtements des femmes, par leurs accessoires et tous les flacons et les tubes dont elles se servent depuis leur plus jeune âge. "

Invité-surprise
L'auteur Pat McCabe a dédicacé son livre à Gavin Friday, qui interprète Billy Hatchett dans le film. L'écrivain précise:"Gavin est un vieil ami et son album Shag Tobacco a beaucoup contribué au livre. J'adore toute cette ambiance nocturne de music-hall dublinois qu'il a inventée. J'ai joué pas mal de musique avec lui et je n'arrêtais pas de lui lancer les idées les plus folles."

Un jeune acteur prometteur
Cillian Murphy, qui interprète le rôle de Patrick, est le fils d'un inspecteur d'école et d'une professeur de français. Avant de découvrir la comédie, il étudiait le droit. On a pu le découvrir dans 28 jours plus tard, La Jeune fille à la perle, Retour à Cold Mountain ou encore Batman Begins. Il sera bientôt à l'affiche des nouveaux films de Ken Loach et Danny Boyle.

Comédiens fidèles
Brendan Gleeson est déjà apparu dans deux films de Neil Jordan, Butcher Boy et Michael Collins. De son côté, Ian Hart a déjà joué dans trois films du réalisateur, Michael Collins, Butcher Boy et La Fin d'une liaison. Enfin Stephen Rea est un véritable acteur fétiche pour Neil Jordan puisque ce film scelle leur neuvième collaboration, l'acteur ayant d'ailleurs débuté au cinéma dans Angel en 1982.

Le rock en lumière
Le directeur de la photographie Declan Quinn a éclairé de nombreux clips vidéo, principalement pour des artistes rock comme U2 ou les Smashing Pumpkins.

Un monteur de renom
Tony Lawson est un monteur très réputé. Il a notamment monté Barry Lyndon et Chiens de paille.

Merci Allociné

Une BO :
Sugar Baby Love des Rubettes Admirez ce clip et ce karoaké !
You're a such good looking woman de Joe Dolan
You're breaking my heart de Harry Nilsson
Breakfast on Pluto de Don Partridge ( je ne l'ai pas trouvé désolée )
Me and my arrow de Harry Nilsson
Honey de Bobby Goldsboro
How Much Is That Doggie In The Window de Patti Page
Caravan de Santo & Johnny
Feelings de Morris Albert
The Windmills of your mind de Dusty Springfield
Sand Ici interprètée par Cillian Murphy et Gavin Friday
Children of the revolution par T Rex
Wig Wam Bam par the Sweet mais elle est dans le film interprètée par Gavin Friday

Des images :
Neil Jordan 18467410Neil Jordan 18479310Neil Jordan 18479311Neil Jordan 18479312Neil Jordan 18479315


Neil Jordan 18479316Neil Jordan 18479317Neil Jordan 18479318Neil Jordan 18479319

Neil Jordan 18479320Neil Jordan 18469610Neil Jordan 18469611Neil Jordan 18453010Neil Jordan 18453011

Neil Jordan 18446510Neil Jordan 18467411Neil Jordan 18838510

Neil Jordan 18838511Neil Jordan 18838512Neil Jordan 18838513Neil Jordan 18838514Neil Jordan 18838515Neil Jordan 18838516Neil Jordan 18838517

Neil Jordan 18838518Neil Jordan 18838519Neil Jordan 18838520Neil Jordan 18838521

Neil Jordan 18838522Neil Jordan 18838410Neil Jordan 18838411Neil Jordan 18838412
Revenir en haut Aller en bas
Erin

Erin

Messages : 3139
Date d'inscription : 31/05/2008

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyJeu 12 Juin - 22:42

Les vidéos :
Trailer
Kitten s'en va
Deep Throat
Enfance
Miss Bergin
Début du film
Alan Moloney et Neil Jordan parlent
Cillian Murphy parle
You're a magician !
La scène de la funny lady
Berlinale 2006

Ne vous inquiètez je ne posterai pas tout de suite. Je vous laisserai le temps, beaucoup de temps.

Précisions : ce film n'est sorti que dans 13 salles en France.
Revenir en haut Aller en bas
Emelyne
Admin
Emelyne

Messages : 5547
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 30
Localisation : Belgique

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyVen 13 Juin - 18:05

Oh oui, j'avais déjà vu des images de ce film, sans vraiment savoir ce que c'était Very Happy! Je vais lire tout ça en profondeur Wink! A première vue, le seul film que j'ai vu de Neil Jordan est "Entretien avec un vampire"!

_________________
Neil Jordan Tga
Revenir en haut Aller en bas
http://www.johnnycate-online.fr.cx
Erin

Erin

Messages : 3139
Date d'inscription : 31/05/2008

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyVen 13 Juin - 19:19

Smile j'avais beaucoup aimé entretiens avec un vampire maos il faut que je le revois
Revenir en haut Aller en bas
tinalakiller



Messages : 1493
Date d'inscription : 31/05/2008
Age : 26
Localisation : -In rainbows-

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyVen 13 Juin - 19:29

J'aime beaucoup ce réalisateur. J'ai bien aimé "Entretien avec un vampire", "Breakfast on Pluto" et j'aimerai voir "The crying game".
Revenir en haut Aller en bas
http://tinalakiller.blogs.allocine.fr
Emelyne
Admin
Emelyne

Messages : 5547
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 30
Localisation : Belgique

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyVen 13 Juin - 19:54

Moi aussi, il faudrait vraiment que je revois "Entretien avec un vampire", je l'avais trop vu dans l'optique de voir la performance de Brad, du coup ben je n'ai pas vraiment regarder le film en général!

_________________
Neil Jordan Tga
Revenir en haut Aller en bas
http://www.johnnycate-online.fr.cx
jolie

jolie

Messages : 1240
Date d'inscription : 18/03/2008

Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan EmptyVen 13 Juin - 20:05

Very Happy Very Happy woua c'est vachement intéressant, merci Erin cheers
Mes deux films cultes de Neil Jordan: "Interview with a vampire" évidemment Razz Razz Razz Razz
et "la compagnie des loups", moi qui suis fana de loups, ce film m'a fortement marqué Shocked I love you d'un esthétisme et d'une force d'interprétation des mythes sur le loup, je suis encore restée affraid affraid

cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Neil Jordan Empty
MessageSujet: Re: Neil Jordan   Neil Jordan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Neil Jordan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fin d'une liaison, de Neil Jordan
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 7: La montée des orages
» Neil Gaiman
» Centurion, le nouveau film de Neil Marshall
» CORALINE de Neil Gaiman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Sujet :: Cinema-
Sauter vers: